Comment poser un lambris sur un mur en 5 étapes ?

La pose de lambris est la solution idéale pour mettre en valeur une pièce de la maison de manière simple et abordable. Les lambris muraux peuvent ajouter de l’intérêt visuel et du style à n’importe quel espace, que vous optiez pour un look plus traditionnel ou contemporain. Ils permettent également de masquer les imperfections des murs ou les irrégularités de surface. Voici un guide étape par étape pour poser des panneaux sur vos propres murs.

1. Mesure des surfaces

Pour réaliser vous-même la pose de lambris, commencez par mesurer la largeur du mur puis déterminez précisément la quantité de lambris nécessaires. Pour vous aider à visualiser le projet et à rester sur la bonne voie, dessinez le plan du mur de lambris. Ensuite, à l’aide d’une scie, découpez les lambris à la bonne taille avant de les installer sur le mur, un par un, par le haut et le bas. Une fois tous les lambris en place, remplissez les espaces ou les joints avec du calfeutre ou du mastic.

2. Préparation

Malgré la possibilité de masquer une série d’imperfections de la surface, les problèmes existants doivent être résolus avant de fixer les panneaux. Pour préparer la surface, commencez par poncer le plâtre écaillé et la peinture qui s’écaille. Ensuite, remplissez les espaces ou les trous avec du mastic, en utilisant un couteau à mastic pour pousser soigneusement le mastic en place. Une fois la surface lisse et préparée, vous pouvez commencer à fixer les lambris sur le mur.

3. Fixation des lambris

Pour que votre revêtement mural soit le plus beau possible, vous devez fixer vos panneaux correctement. Commencez par la fixation de la traverse inférieure ; utilisez une colle de haute qualité pour chaque panneau et appuyez fermement pour obtenir un ajustement parfait contre le mur. Une fois la traverse de base en place, passez à la traverse supérieure. Ensuite, ajoutez les montants latéraux, en les insérant entre les rails inférieur et supérieur.

Vérifiez leur alignement à l’aide d’un niveau à bulle avant leur fixation définitive. Continuez à installer les montants supplémentaires, un par un, pour finir par les mettre tous en place. Enfin, insérez des rails horizontaux entre les montants pour un soutien supplémentaire. Assurez-vous de bien fixer chaque élément avant de procéder à l’installation du suivant. En cas d’écart entre les panneaux, calfatez simplement les zones et laissez-les sécher pour une finition parfaite.

4. Application d’une couche d’apprêt

Avant de peindre un mur, vous devez l’apprêter correctement, notamment pour les surfaces en bois. Un apprêt à base d’huile permet à la peinture d’adhérer à la surface et de durer plus longtemps. Employez un rouleau en mousse pour les grandes surfaces et un pinceau plus petit pour atteindre les coins et autres espaces restreints. Appliquez l’apprêt une fois sec, et vous pouvez commencer à peindre. Les problèmes seront moins nombreux tant que les travaux seront effectués lentement et correctement.

5. Réalisation de la peinture

La peinture des lambris est un excellent moyen d’aménager une chambre et rafraîchir l’apparence de la maison. Les lambris peuvent être rapidement et facilement endommagés par la saleté, les empreintes digitales et autres marques, il est donc important de choisir une finition facile à nettoyer et durable. Les finitions mates sont parfaites à cet effet, et contribuent également à masquer les imperfections de la surface des lambris.

Pour peindre les lambris, commencez par découper les bords à l’aide d’un pinceau. Une fois cette étape franchie, passez un rouleau sur le reste de la surface. Laissez sécher les lambris pendant au moins 4h avant le passage d’une seconde couche de peinture. Lorsque les lambris sont placés dans une zone très fréquentée, une finition à base de coquille d’œuf peut être envisagée pour une meilleure durabilité.

L’épaisseur des lambris

Les lambris présentent l’avantage de pouvoir être utilisés pour ajouter de la dimension et de l’intérêt à n’importe quel espace. Pour choisir la largeur et l’épaisseur des lambris, gardez quelques éléments à l’esprit. Par exemple, les lambris plus larges seront plus audacieux, tandis que des lambris plus fins seront plus délicats et subtils. En fin de compte, la décision est une question de préférence personnelle. Si vous n’êtes pas sûr de la taille à choisir, il est conseillé de découper des échantillons de lambris et de les accrocher au mur. De cette manière, vous percevrez mieux l’effet des différentes dimensions dans la pièce concernée.

Le panneau de fibres à densité moyenne (MDF)

Il existe de nombreux types de bois différents qui peuvent être utilisés pour les lambris, et le type le plus approprié pour vous dépendra de vos besoins et préférences spécifiques. Si vous recherchez un matériau durable et facile à nettoyer, optez pour le panneau de fibres à densité moyenne (MDF). Le MDF est également fréquemment utilisé pour les panneaux muraux grâce à la peinture dans la couleur ou la finition de votre choix et à la possibilité de recyclage.

Conclusion

De nombreuses personnes pensent à tort que les panneaux de bois sont trop difficiles à installer, mais ce n’est pas le cas. En réalité, la pose de lambris est plus simple que celle de carreaux, même sans expérience approfondie du bricolage. Les mesures exactes sont indispensables lors de la pose de lambris muraux. Une fois les lambris en place, suivez simplement les procédures normales de préparation et d’application de la peinture pour obtenir l’aspect final escompté. Les lambris peuvent être un excellent moyen d’ajouter du caractère à une pièce, et avec les bons outils, il s’agit d’un projet relativement facile que tout propriétaire peut entreprendre.

Articles Recommandés